Histoire du cinéma en plein air

On pourrait penser que les cinémas en plein air sont une invention récente des organisateurs, mais non ! Tout d’abord, nous examinons l’évolution de l’histoire du cinéma. Au début, il y a eu l’invention des frères Lumière, qui ont inventé le cinématographe en 1895. De ce nouveau appareil, on dérive le terme de cinéma aujourd’hui. Dans ce temps, il était possible de montrer des films d’une durée maximale d’une minute. Au début du 20ième siècle, ces « photographies vivantes » étaient principalement présentées dans des théâtres de variétés et des salles de spectacle avant que les premiers cinémas itinérants soient construits vers 1907.

Mais on les remplace rapidement par des salles de cinéma fixes, qui proposent plus de confort et d’offres. Il est très probable que des projections en plein air se sont déjà organisées dans divers cinémas itinérants, particulièrement dans la région méditerranéenne. En Grèce, les cinémas en plein air font partie de l’offre estivale depuis 1900. Les cinémas en plein air, souvent installés dans des arrière-cours, sont encore très populaires aujourd’hui et sont typiques des mois d’été. Le plus ancien cinéma en plein air se trouve en Australie. Depuis 1916, le Sun Pictures Theater a organisé des soirées de cinéma en plein air. Ce record du plus ancien cinéma en plein air figure même dans le célèbre Livre Guinness des records.

En 1933, le premier cinéma drive-in au monde a été établi aux États-Unis. Le Drive-In de Camden, dans le New Jersey, a ouvert ses portes et, en termes de succès, était en position plus difficile que les cinémas municipaux. Mais dans les années 1950, la grande époque des drive-in a commencé. Pendant que les cinémas conventionnels connaissaient une série de fermetures, les cinémas en plein air ont connu un boom encore plus grand. Le facteur principal de succès, à côté de l’admiration pour la voiture, les films cultes de James Dean et les tickets de cinéma à bon prix, était l’intimité que l’on avait dans sa propre voiture. Sans oublier la romance de profiter d’un film sous un ciel étoilé. En Europe aussi, le premier cinéma drive-in a ouvert près de Francfort en 1960 et existe encore aujourd’hui. Dans les décades suivantes, de plus en plus de cinémas en plein air ont disparu et lentement les premiers multiplexes avec des écrans plus petits mais une plus grande sélection de films ont été formés.

Mais la fascination de regarder des films en plein air ne s’est jamais démentie et les premiers cinémas en plein air, qui sont encore actifs aujourd’hui, ont donc ouvert à la fin des années 1980. Outre les traditionnels cinémas grecs en plein air à Athènes ou sur l’île de Santorin, les premiers cinémas sous les étoiles ont également ouvert à Berlin, Nuremberg ou Zurich. A cette période le cinéma populaire autrichien est né , qui continue la tradition des cinémas itinérants jusqu’à aujourd’hui. Et c’est exactement là que l’écran gonflable AIRSCREEN entre en jeu. Grâce à ces cadres gonflables extrêmement faciles, il est possible d’éviter une installation compliquée avec des échafaudages et de rendre accessible presque tous les espaces. Déjà en 1994, le premier prototype a été produit et utilisé d’un festival en plein air. Depuis lors, on voit de plus en plus d’événements qui reposent sur des écrans qui n’ont pas besoin d’échafaudage. Mais le cinéma mobile n’est pas seulement une vraie expérience grâce à la technologie de l’écran gonflable.

Le succès d’un cinéma en plein air dépend bien sûr pas seulement du choix des films et de la technologie, mais aussi du lieu. Parce que l’atmosphère d’un cinéma d’été à succès se crée exclusivement dans des lieux uniques. Que ce soit sur la place Saint-Marc à Venise, devant le lac Michigan aux États-Unis, sur Trafalgar Square en Angleterre, au premier plan de l’Arc de Triomphe dans le parc du Jubilé à Bruxelles ou même sur la place du marché historique d’une petite ville. Outre la fascination de ces lieux, vous trouverez également les écrans gonflables qui ont enrichi le cinéma en plein air.